Image

Le processus d'achat d’un bien immobilier

 

Maintenant que vous avez décidé de faire le grand saut, voyons ce que vous pouvez attendre du processus d'achat d'une maison. Il peut s'agir d'une période chaotique, mais si vous êtes prêt à faire face aux difficultés (et à la paperasserie), vous pourrez traverser le processus sans perdre la raison. Voici la progression de base à laquelle vous pouvez vous attendre :

Trouver un logement

 


Veillez à tirer parti de toutes les options disponibles pour trouver des maisons sur le marché, notamment en faisant appel à votre agent immobilier, en recherchant des annonces en ligne et en parcourant en voiture les quartiers qui vous intéressent à la recherche de panneaux de vente. Prenez contact avec vos amis, votre famille et vos relations professionnelles. On ne sait jamais d'où peut venir une bonne référence ou une piste sur une maison.

 


Si vous disposez d'un budget limité, recherchez des maisons dont le potentiel n'a pas encore été pleinement exploité. Même si vous ne pouvez pas vous permettre de remplacer le papier peint hideux de la salle de bains, vous serez peut-être prêt à vivre avec pendant un certain temps en échange d'un logement que vous pourrez vous offrir. Si la maison répond à vos besoins en ce qui concerne les éléments importants qui sont difficiles à changer, comme l'emplacement et la taille, ne laissez pas les imperfections physiques vous rebuter. Les acheteurs d'une première maison devraient chercher une maison à laquelle ils peuvent ajouter de la valeur, car cela peut leur assurer une plus-value en cas de revente.

 


Examinez vos options de financement, puis obtenez un financement

 


Les acheteurs d'une première maison disposent d'une grande variété d'options pour les aider à accéder à la propriété, qu'il s'agisse d'options disponibles pour tout acheteur ou d'options spécialement conçues pour les novices. De nombreux programmes pour les acheteurs d'une première maison offrent des mises de fonds minimales de 3 à 5 % (au lieu des 20 % habituels), et quelques-uns n'exigent aucune mise de fonds. N'oubliez pas de consulter ou de considérer :

 


Ne soyez pas lié par la loyauté envers votre banque actuelle lorsque vous cherchez à obtenir une pré-approbation ou à obtenir un prêt : Faites le tour du marché, même si vous n'êtes admissible qu'à un seul type de prêt. Les frais peuvent être étonnamment variés. Les taux d'intérêt hypothécaires - qui, bien sûr, ont un impact majeur sur le prix total que vous payez pour votre maison - peuvent également varier.

 


Une fois que vous avez choisi un prêteur et que vous avez fait votre demande, le prêteur vérifie toutes les informations financières fournies

 


Avant de soumettre votre offre, réexaminez votre budget. Cette fois, tenez compte des frais de clôture estimés (qui peuvent représenter entre 2 % et 5 % du prix d'achat), des frais de déplacement domicile-travail, des réparations immédiates et des appareils obligatoires dont vous pourriez avoir besoin avant d'emménager. Pensez à l'avance - il est facile d'être pris au dépourvu par des coûts plus élevés ou inattendus de services publics et d'autres coûts si vous passez d'une location à une maison plus grande. Par exemple, vous pouvez demander les factures d'énergie des 12 derniers mois pour avoir une idée des coûts mensuels moyens en plus du DPE

 


Lorsque vous examinez votre budget, ne négligez pas les coûts cachés, comme l'assurance habitation, les impôts fonciers .

 

 

 

En cas de doutes, faites inspecter la maison

 


Même si la maison que vous prévoyez d'acheter semble sans défaut, rien ne remplace l'inspection de la propriété par un professionnel qualifié pour vérifier la qualité, la sécurité et l'état général de votre nouvelle maison potentielle. Vous ne voulez pas vous retrouver coincé avec un gouffre financier ou avec le mal de tête d'effectuer de nombreuses réparations imprévues. Si l'inspection du logement révèle des défauts graves que le vendeur n'a pas divulgués, vous pourrez généralement annuler votre offre et récupérer votre dépôt. Vous pouvez également négocier pour que le vendeur effectue les réparations ou réduise le prix de vente.

 


Concluez - ou passez à autre chose

Ça y est, vous avez déniché l’appartement ou la maison parfaite pour vous? Vous voilà prêt à rédiger une une offre d'achat , si le vendeur l'accepte, il s’engage à vous vendre le bien. L'étape suivante est la signature de l'avant-contrat . A partir de la signature du compromis, l’acheteur dispose d’un délai de 10 jours pour se retirer de la vente Dès que toutes les conditions pour la vente sont réunies, l’acte de vente est signé par vous, le vendeur et le(s) notaire(s).

La réitération de la vente par acte notarié constitue l’ultime étape qui va permettre de procéder aux formalités de publicité foncière et de la rendre opposable aux tiers. L’acquéreur deviendra enfin propriétaire et le vendeur recevra le prix de vente. 

Vous versez le solde du prix de votre bien et les frais notariés, à la signature de l'acte authentique.

 


Félicitations, nouveau propriétaire ! Et maintenant ?

 


Vous avez signé l'acte authentique et payé les déménageurs, et votre nouvel appartement commence à ressembler à votre maison. La partie est terminée, non ? Pas tout à fait. Les coûts de l'accession à la propriété ne se limitent pas à la mise de fonds et aux versements mensuels. Passons maintenant en revue quelques derniers conseils pour rendre la vie d'un nouveau propriétaire plus agréable et plus sûre.

 


Continuez à épargner

 


L'accession à la propriété s'accompagne de dépenses importantes et imprévues, comme le remplacement du toit ou l'achat d'un nouveau chauffe-eau. Constituez un fonds d'urgence pour votre maison afin de ne pas être pris au dépourvu lorsque ces coûts surviendront inévitablement.

Effectuez un entretien régulier

 


Compte tenu de l'importante somme d'argent que vous investissez dans votre maison, vous voudrez vous assurer d'en prendre grand soin. Un entretien régulier peut réduire vos coûts de réparation en permettant de régler les problèmes lorsqu'ils sont petits et gérables.

 


Ignorer le marché immobilier

 


La valeur de votre maison n'a pas d'importance à un moment donné, sauf au moment où vous la vendez. Le fait de pouvoir choisir le moment où vous vendez votre maison, plutôt que d'y être contraint en raison d'un déménagement ou d'une détresse financière, sera le facteur le plus déterminant pour savoir si vous obtiendrez un solide bénéfice de votre investissement.

 


Ne comptez pas sur la vente de votre maison pour financer votre retraite

 

Même si vous êtes propriétaire d'une maison, vous devriez faire de votre mieux pour épargner le maximum sur vos comptes d'épargne-retraite chaque année. Bien que cela puisse sembler difficile à croire pour quiconque a observé les fortunes que certaines personnes ont faites pendant la bulle immobilière, vous ne ferez pas nécessairement fortune en vendant votre maison. Si vous voulez considérer votre maison comme une source de richesse à la retraite, une fois que vous aurez remboursé votre emprunt, considérez l'argent que vous dépensiez en paiements mensuels comme une source de financement pour vos frais de subsistance et médicaux à la retraite. En outre, les retraités souhaitent souvent rester sur place (malgré tous les articles sur ou la retraite dans des lieux exotiques).

 

Le 25 avril 2022

0
Feed

Laisser un commentaire