Image

Faire des photos immobilières (vraiment) comme un pro !

 

On ne le répètera jamais assez, les photos de vos annonces immobilières ont une importance capitale dans l'efficacité de ces dernières. Plus elles seront de qualité, plus il y a de chances qu'elles déclenchent chez les scrolleurs des portails d'annonces, une envie frénétique de visiter votre bien immobilier.

 

On ne le répètera jamais assez, les photos de vos annonces immobilières ont une importance capitale dans l'efficacité de ces dernières. Plus elles seront de qualité, plus il y a de chances qu'elles déclenchent chez les scrolleurs des portails d'annonces, une envie frénétique de visiter votre bien immobilier.

N'y allons pas par quatre chemins, même si on peut parfois avoir un résultat plutôt sympa, dans la majeure partie des cas, il existe bel et bien une différence entre des photos immobilières professionnelles et des photos d'amateurs. Hormis la technique (et le talent) des pros, c'est le matériel utilisé fait une grande différence. Par conséquent, la première chose à faire si vous souhaitez obtenir des photos de pro, c'est vous procurer du matériel de pro. CQFD !

Vous devez donc commencer par louer, emprunter ou acheter un appareil photo de haute qualité (reflex numérique). Premier critère de choix : votre appareil photo doit être équipé d’un objectif grand angle. C'est ce que possèdent les photographes professionnels.

Les objectifs grands angles sont les plus adaptés pour une mise au point globale à l'intérieur des appartements ou maisons. Un objectif grand angle permet d’avoir un champ de vision plus large. Les objectifs très grands angles (inférieure à 24 mm) permettent d'obtenir un champ de vision supérieur à la vision humaine. Ces objectifs sont prévus pour mettre en valeur le volume des espaces, ils permettent également de travailler dans des petites pièces.

Le meilleur objectif pour des clichés immobiliers doit présenter une focale comprise entre 10 et 25 mm sur un appareil photo plein format ou entre 10 et 16 mm sur un appareil APS-C. Ces optiques offrent la double compétence de montrer de larges scènes et dans des proportions naturelles. Attention à ne pas utiliser une focale trop large, car ceci pourrait montrer de la distorsion, c'est à dire une légère déformation des visuels.

Vous pouvez opter pour une focale fixe. Dans ce cas, pas besoin de mise au point particulière sur un sujet. Mais un objectif zoom est sans doute plus adapté car vous aurez la possibilité de corriger les vue et de faire de la mise au point. Dans des espaces restreints, vous pourrez ajuster en fonction de la place de recul, et modifier le cadrage. Le choix d’un objectif zoom grand angle comme 16-35 mm f/2,8, un 10-18 mm f/2, ou un 16-35 mm f/4 peut donc se montrer plus simple à utiliser et vous permettra une utilisation pour une grande diversité d’espaces.

À quel moment prendre les photos ?

Le meilleur éclairage pour les photos d'intérieur est celui du soleil qui brille. Les photos en extérieur sont meilleures au crépuscule. Évitez les jours nuageux, pluvieux et couverts, car ils peuvent provoquer un mauvais éclairage et une balance des blancs inégale.

Si vous voulez être encore plus technique, le meilleur moment pour prendre des photos dépend de l'orientation de chaque pièce (et de la maison). Vous voulez que le soleil soit derrière l'appareil photo pour que les couleurs soient éclairées. Par exemple, pour prendre des photos d'un extérieur, vous pouvez supposer que : vous devez photographier une maison orientée à l'est le matin, une maison orientée à l'ouest l'après-midi, une maison orientée au nord entre 10 heures et 16 heures, et une maison orientée au sud au petit matin ou juste avant le coucher du soleil.

Pour les photos d'intérieur, tenez compte de l'emplacement des fenêtres dans chaque pièce et évaluez la position du soleil. Ensuite, prenez quelques photos d'essai pour déterminer si la lumière est parfaite. Vous devez être en mesure de voir les couleurs et les détails de la pièce, mais les photos ne doivent pas être si lumineuses que les couleurs et les fenêtres soient soufflées.

Vous ne devez jamais vous fier à l'éclairage artificiel d'une pièce, à moins que la maison ne soit elle-même sombre et que toutes les ampoules de la pièce soient identiques.

Créez la composition parfaite

Il existe de nombreuses écoles de pensée différentes sur la meilleure façon de créer la meilleure composition pour chaque photo. Certains photographes croient aux prises de vue de face, d'autres aux prises de vue depuis le coin de la pièce, et d'autres encore disent qu'il faut mélanger les choses et trouver l'angle le plus créatif possible.

Comme chaque espace est différent, essayez de prendre des photos sous chacun de ces angles : prenez une photo de face, une photo depuis le coin de la pièce, puis une photo depuis un autre endroit de la pièce qui, selon vous, donnera de bons résultats.

Si vous voulez être plus technique, prenez une photo avec une perspective à 1 point et une photo avec une perspective à 2 points. En gros, une photo en perspective à 1 point aura un point focal central comme le coin de la pièce ou la cheminée. Une prise de vue en perspective à 2 points aura deux "points de fuite" ou points de focalisation.

Assurez-vous que toutes les lignes verticales de l'image sont parfaitement verticales. C'est là que votre trépied est utile !

Dans le salon, la caméra doit être placée entre 1 m à 1,20 m. La raison d'un tel écart est qu'il existe une grande variété de hauteurs de meubles. La hauteur optimale de la caméra dépend de votre espace et de la façon dont vous l'avez installée. Vous devez faire preuve de discernement pour tirer le meilleur parti de l'espace disponible. Ne vous concentrez pas autant sur vos meubles : vous vendez la maison et les caractéristiques telles que les moulures et les encastrements doivent avoir la priorité sur les objets personnels.

Dans les chambres à coucher, la caméra doit être placée plus haut que le lit, et dans la cuisine, la caméra doit être placée plus haut que le comptoir de cuisine.

Une bonne règle à suivre est que vous voulez capturer plus de sol que de plafond. Les sols présentent souvent des motifs et sont intéressants, surtout si vous avez du carrelage décoratif ou du parquet.

Racontez une histoire avec vos photos immobilières

Si un acheteur trouve votre annonce en ligne, les photos sont ce dont vous disposez pour le convaincre. Les photos doivent donc créer une histoire convaincante de votre maison.

La meilleure façon de raconter cette "histoire", c'est d'utiliser de superbes photos (bien sûr !) et de les présenter dans l'ordre dans lequel elles accompagnent l'annonce.

L'ordre devrait être le suivant : l'extérieur, puis l'entrée, la cuisine, la salle à manger, le salon, la chambre principale, puis les chambres supplémentaires.

Toute personne qui trouve votre maison en ligne doit avoir l'impression de se promener dans la maison comme elle le ferait lors d'une visite libre ou si elle y vivait.

Considérez cette liste comme votre liste de contrôle des photos accompagnant votre annonce, et n'arrêtez pas de photographier tant que vous n'avez pas une excellente photo immobilière pour chacun de ces espaces.

Utilisez ces paramètres pour les photos immobilières

Pour avoir plus de contrôle pendant le processus d'édition des photos, vous devez prendre des photos au format RAW plutôt qu'au format JPEG. Les photos RAW vous permettent de mieux modifier une image - ce sont en fait des négatifs qui n'ont pas encore été finalisés. Vous avez davantage de contrôle sur l'exposition de l'image, la balance des blancs, les hautes lumières et les ombres, le contraste, etc.

Ces fichiers sont beaucoup plus volumineux et sont inutilisables sans retouche, vous devrez donc en faire plus pour les terminer. Si vous voulez faire moins de travail en post-production et savoir que vous pouvez réussir vos prises de vue dès la première fois, alors prenez des photos en JPEG.

Vous devez régler l'ouverture, la sensibilité ISO et la vitesse d'obturation de votre appareil photo. L'ouverture contrôle la quantité de lumière qui pénètre dans l'objectif, et l'ISO contrôle la sensibilité de l'appareil à la lumière. La vitesse d'obturation contrôle la durée pendant laquelle l'appareil laisse la lumière atteindre le capteur.

Évitez les erreurs de photographie immobilière

Maintenant que nous avons parlé de ce qu'il faut faire pour obtenir de superbes photos immobilières, voyons les pièges à éviter :
Le reflet du photographe dans un miroir ou une fenêtre
Animaux domestiques dans la prise de vue
Ventilateurs de plafond en marche
Télévision allumée
Empreintes digitales sur les surfaces
Couvercles de sièges de toilettes relevés
Voitures ou autres distractions filmées à travers les fenêtres
Les éléments inesthétiques dans les prises de vue extérieures, comme les fils électriques, les bennes à ordures ou les voitures garées.
Inclure des images de petites pièces - laissez de côté les placards, les buanderies et les salles d'eau, à moins qu'ils n'aient un argument de vente unique.
Images de problèmes structurels ou de pièces inachevées - si la rénovation est en cours, ne les incluez pas dans les photos.
Distorsion des lignes verticales - cette erreur courante se produit lorsque vous prenez des photos avec votre appareil incliné vers le haut ou vers le bas, ce qui fait que les lignes verticales s'incurvent ou divergent.
Utilisation d'un téléphone portable pour prendre des photos
Utilisation d'un objectif en forme d'œil de poisson, qui peut donner une impression de taille irréaliste.

 

Le 23 août 2022

0
Feed

Laisser un commentaire