Image

Comment éviter les remords de l'acheteur d'une maison

 

Les remords sont un sentiment courant après avoir fait une offre.

Vous avez adoré votre future maison lorsque vous avez signé le contrat d'achat, mais maintenant vous n'êtes pas sûr d'avoir pris la bonne décision. Que faire si vous avez agi trop rapidement et qu'une meilleure maison arrive sur le marché la semaine suivante ? Et si vous aviez payé trop cher ? Et s'il arrivait quelque chose à vos finances et que vous ne puissiez pas faire vos paiements ?

 

Des centaines de questions vous traversent l'esprit à l'approche du jour de la signature du contrat. La plupart des questions sont simples et il est facile d'y répondre, mais parfois le doute s'insinue et vous fait douter de la pertinence de l'achat.

À moins qu'il n'y ait une véritable raison de s'inquiéter, votre état d'esprit pourrait simplement être un cas classique de remords de l'acheteur. Une maison est la chose la plus chère que la plupart des gens achètent, alors vous voulez être sûr d'avoir acheté la bonne. Si le doute persiste, il y a plusieurs choses à prendre en compte pour être sûr d'avoir pris la bonne décision.

 

Points essentiels à retenir

Revoyez votre liste de désirs et de besoins en matière de logement et assurez-vous que la maison que vous achetez correspond à vos attentes.

Des amis bien intentionnés peuvent remettre en question votre décision,

Vos remords d'acheteur pourraient être justifiés si vous découvrez des problèmes avec l’état de la maison, la valeur d'évaluation ou votre financement.

 

Vérifiez votre liste de souhaits et de besoins

Vous devriez avoir rédigé une liste de vos désirs et de vos besoins avant de commencer à chercher une maison - des caractéristiques dont vous ne pouvez vraiment pas vous passer et d'autres que vous aimeriez vraiment avoir si vous le pouviez. Relisez vos notes et assurez-vous que la maison que vous achetez correspond à vos besoins et, espérons-le, à certains de vos désirs également.

Posez-vous la question : La maison que vous achetez comprend-elle les éléments les plus importants de votre liste de désirs et de besoins ? Quelles sont les qualités qui font que cette maison se distingue des autres que vous avez visitées ? Avez-vous trouvé de nombreuses maisons qui répondaient à vos besoins, ou celle-ci était-elle une rareté ?

L'analyse des faits qui vous ont conduit à cette maison vous aidera à faire le tri dans vos sentiments à l'égard du contrat d'achat. S'agissait-il vraiment d'un mauvais choix, ou seriez-vous nerveux à l'idée d'acheter une autre maison ?

 

Ignorez les informations extérieures et faites confiance à votre instinct

Les remords apparaissent parfois lorsque nous commençons à parler aux autres d'une nouvelle maison. Ils sont généralement bien intentionnés, mais il n'est pas rare que la famille et les amis remettent en question votre choix et ce que vous avez payé, surtout s'il s'agit de votre premier achat et qu'ils se considèrent comme des professionnels chevronnés.

Mais considérez la source. Connaissent-ils le marché ? Votre meilleur ami n'a peut-être pas acheté de propriété depuis des années et, si c'est le cas, il n'est probablement pas au courant des prix actuels. Il se peut même qu'il vive dans une autre partie du pays, dans une région où le logement coûte une fraction de ce que vous pouvez vous attendre à payer à votre emplacement.

Lorsque la famille et les amis vous offrent de tels conseils, souriez et remerciez-les, mais n'oubliez pas le processus qui vous a amené à faire une offre sur votre nouvelle maison. Faites confiance à votre instinct, et tant que vous avez fait preuve de diligence raisonnable, vous devriez être sur une base solide, peu importe ce que les autres ont à dire.

 

Arrêtez de regarder d'autres maisons

Si vous continuez à regarder d'autres maisons, c'est une grave erreur. Lorsque vous êtes engagé pour acheter une maison, le fait de regarder d'autres maisons au fur et à mesure qu'elles arrivent sur le marché ne peut qu'alimenter le remords de l'acheteur et vous faire douter encore plus de votre décision.

La meilleure règle à suivre ? Désabonnez-vous de toutes ces alertes par courriel et supprimez les applications d'inscription de votre téléphone dès que votre offre est acceptée. Vous vous en porterez mieux.

 

Vos inquiétudes peuvent être fondées

Bien sûr, il peut arriver que vous ayez vraiment besoin de vous retirer du contrat de vente. Peut-être que les limites de la propriété ne sont pas telles que le vendeur les a représentées.

Voici quelques situations dans lesquelles vous pourriez vouloir annuler votre contrat :

L'inspection de la maison révèle des défauts graves.

Le vendeur refuse d'effectuer les réparations demandées ou offre des crédits de réparation à la place.

Votre financement échoue.

L'inclusion de conditions suspensives dans votre compromis de peut vous permettre de vous retirer légalement de ces scenarii sans perdre votre indemnité d’immobilisation

Il s'agit d'une mesure judicieuse si vous voulez vous assurer que vous faites un investissement intelligent de votre argent.

 

Le 3 novembre 2022

0
Feed

Laisser un commentaire